Cartographier les délires du copyright, ça vous dit ? #pearltrees

J’avais déjà eu l’occasion d’écrire un billet sur Pearltrees, un service original de bookmarks, qui permet de "cartographier" ses parcours sur la Toile et de les organiser sous la forme d’arbres de perles.  La dimension juridique de Pearltrees n’est pas très développée, mais j’avais tout de même repéré quelques belles réalisations dans ce billet et j’essaie de développer des arbres juridiques sur mon compte.

Il y a peu, une nouvelle fonctionnalité est apparue sur Pearltrees, qui apporte une dimension collaborative supplémentaire. Il est possible d’inviter d’autres utilisateurs à venir "faire équipe" pour développer un de ses propres arbres de perles.

Patrice Lamothe, le fondateur du service Pearltrees m’a ainsi invité à collaborer à son arbre Free Web (pas encore eu le temps de m’y plonger, mais je ne manquerai pas de le faire).

Plus amusant, cela faisait quelques temps dans Twitter que j’ajoutais un hashtag #copyrightmadness, quand je tombais sur un cas particulièrement croustillant d’excès ou de situations ubuesques provoquées par les règles du droit d ‘auteur (et cela ne manque pas croyez moi…).

Excès, dérapages, situations ubuesques ou kafkaïennes ? Le petit monde du droit d'auteur n'en manque pas (Achetez, c'est pré-maché. Par Johan "Nojhan" Dréo. CC-BY-SA)

Envoyant vendredi un tweet pour signaler un exemple parfaitement de saison (un gravissime conflit de propriété intellectuelle sur une recette de dinde aux marrons…), j’ai eu la surprise de voir un certain amsika m’inviter à collaborer avec lui pour développer sa perle Copyright Madness.

Excellente idée, surtout que son arbre s’avérait prometteur ! J’y ai versé certains de mes trouvailles favorites en matière de dérapage du copyright.

Vous souvenez-vous par exemple de cette tentative du Vatican d’instaurer un copyright spécial sur le Pape lui-même ? Et l’histoire de cette petite ville des Etats-Unis, comportant une forte communauté d’origine danoise, poursuivie après avoir érigé une statue s’inspirant de la Petite Sirène de Copenhague. Ou encore ce japonais arrêté par la police pour avoir révélé en avant première des images de Pokémon inédites (Pokémonleaks ?). Sans oublier ces gens qui revendiquent sans sourciller un droit d’auteur sur le Haka des All Blacks ou sur les positions du Yoga !!!

Vous aussi, vous repérez certainement des histoires de copyright à coucher dehors, alors n’hésitez pas à venir collaborer dans la perle Copyright Madness (plus on est de fous… mais attention à ne pas finir avec une ©amisole !). Pour cela, prenez la perle dans votre propre compte et cliquez ensuite sur le bouton en forme de pièce de puzzle bleue "faire équipe".

Copyright Madness

Au-delà de l’aspect potache, j’aime bien me pencher sur ces cas limites, car ils révèlent souvent des situations dans lesquelles les règles du droit d’auteur ont du mal à s’apppliquer ou des failles dans les concepts fondamentaux de la matière.

Et puis, c’est également un bon moyen de commencer à appréhender l’outil Pearltrees (je précise que l’équipe de Pearltrees ne me verse aucune royalties…).

PS : pour l’instant, c’est un peu le désordre dans cet arbre, mais si vous avez des idées de catégories, n’hésitez pas.

PPS : si vous connaissez des exemples de délires du copyright qui mériteraient de figurer dans cet arbre, mais que vous ne voulez pas vous inscrire à Pearltrees, vous pouvez les signaler en commentaire à ce billet et je les intégrerai.

PPPS : si des bibliothécaires lisent ce billet, il y a une autre perle que j’aimerais ouvrir à la collaboration (Bibliothèques/Aspects juridiques). Moins fun, mais certainement très utile.

Bibliothèques/Aspects juridiques

À propos de Lionel Maurel (Calimaq)

Ce blog est tenu par : Calimaq - aka Lionel Maurel Juriste & Bibliothécaire. Contact : calimaq at gmail point com
Cette entrée, publiée dans Penser le droit d'auteur autrement ..., est taguée , , , . Bookmarquez ce permalien.

4 réponses à Cartographier les délires du copyright, ça vous dit ? #pearltrees

  1. Perepeinard dit :

    Bonjour, l’autre jour je suis tombé par hasard sur ça : Les boîtes de conserve SPAM font un procès au logiciel Spam Arrest http://www.zdnet.fr/actualites/les-boites-de-conserve-spam-font-un-proces-au-logiciel-spam-arrest-2137064.htm#talkbackform
    C’est un peu ancien mais bon … a+ :)

    • calimaq dit :

      Non, c’est un cas intéressant et cela place en plus l’arbre sous le patronage des Monty Pythons. Excellent !

      Merci pour le lien. Je l’ai intégré dans l’arbre Copyright Madness.

      Calimaq

  2. nojhan dit :

    Sur le web, tout est possible, il existe une caricature libre de Captain Copyright !
    http://www.nojhan.net/geekscottes/index.php?id=25

    • calimaq dit :

      Excellent ! Merci, je remplace l’image de ce billet par celle que vous avez dénichée.

      Elle est plus drôle et en plus, bénéficie de l’exception de parodie !

      Calimaq

Laisser un commentaire - attention en laissant un commentaire sur ce blog, vous acceptez définitivement qu'il soit placé sous la licence CC0.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s