Nouvelle liste des bibliothèques numériques en France sur Bibliopedia et carte Google

Il y a un mois, je me suis lancé dans le projet d’étudier le plus systématiquement possible les conditions de réutilisation des documents numérisés par les bibliothèques, en comparant leurs mentions légales (travail qui prend d’ailleurs un relief particulier aujourd’hui avec l’Affaire Wikipédia c. National portrait Gallery).

Or pour procéder à une telle étude, il existe un préalable tout bête qui consiste à pouvoir accéder à ces fameuses bibliothèques numériques … Lapallissade ? Pas tant que cela, car si vous vous êtes déjà penché sur la question, vous aurez constaté comme moi qu’il n’existe pas vraiment de moyen simple et commode pour accéder aux documents numérisés par les bibliothèques françaises.

Le blog Affordance avait déjà pointé ce problème en … 2006 en tentant un recensement dans un billet qui se concluait par un appel à l’intelligence collective. En fin d’année dernière, l’Urfist de Lyon a publié une liste « Les bibliothèques numériques en France et francophones » avec 83 références, outil précieux qui m’a bien aidé à faire mon étude. Mais j’avais le sentiment en la parcourant qu’elle pouvait encore être complétée.

Vous me direz qu’il existe d’une part Patrimoine numérique, du Ministère de la Culture et d’autre part depuis peu, Numes, pour le Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, qui ont vocation à servir d’outils nationaux de recensement des documents numérisés. Certes … mais j’avoue que l’approche retenue pour construire ces outils – le niveau de granularité est celui de la « collection » numérique – n’est franchement pas des plus commodes à manier pour l’utilisateur. On passe souvent un temps considérable à errer dans Patrimoine numérique pour trouver enfin le lien qui conduit vers la bibliothèque numérique… quand il existe !

Car ce qui intéresse l’utilisateur, c’est finalement rarement la « collection », mais savoir si TEL ou TEL document est numérisé ou connaître l’url (le lien) du site hébergeant la bibliothèque numérique. Cet échelon « collection » traduit à mon sens surtout une forme de « bibliocentrisme », travers hélas fort courant dans notre profession … Vous avez déjà rencontré vous un utilisateur qui cherchait à accéder à la « collection » bidule ou machin ? Et puis, en dehors des problèmes d’ergonomie, Patrimoine numérique et Numes, cela fait toujours deux sites à consulter pour connaître où sont les bibliothèques numériques en France. Pas forcément très pratique !

Au terme de l’étude que j’ai conduite sur les conditions de réutilisation des documents numériques, je me suis rendu compte que j’avais recensé plus de 120 bibliothèques numériques et que cela méritait certainement d’être rendu public, sous une forme simple et lisible.

Du coup, je me suis tourné vers Bibliopedia pour compléter la page « Bibliothèques numériques » qui était restée jusqu’alors assez fragmentaire (étrangement d’ailleurs, au contraire des pages Biblioblogs ou Bibliothèques sur Netvibes qui sont remarquables).

Liste des bibliothèques numériques française sur Biblopédia (cliquez sur l'image)
Liste des bibliothèques numériques française sur Bibliopédia (cliquez sur l'image)

Par ailleurs, j’ai aussi reporté ces données sur une carte Google, à l’image de ce que d’autres avaient fait pour les Bibliothèques 2.0 ou pour les jeux vidéo en bibliothèque.

L’avantage de ces outils, c’est qu’ils sont entièrement ouverts et perfectibles. Je ne prétends avoir fait œuvre exhaustive (je pense notamment ne pas avoir connaissance de tous les projets « chercheurs », parfois un peu difficiles à cerner). Si vous repérez une lacune, n’hésitez pas à compléter la liste ou la carte. J’ai pu aussi commettre des erreurs qui peuvent être corrigées directement (si vous n’êtes pas familiers avec les wikis ou les Google Maps, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires du billet ou par mail et je ferai la correction).

Juste un mot sur les choix en amont qui ont présidé à ce travail. Je n’ai pas voulu perdre trop de temps à répondre à la question métaphysique : »Qu’est-ce qu’une bibliothèque numérique ? ». C’est évidemment une question importante, mais je laisse à d’autres cet exercice de casuistique. Pour la liste Bibliopédia, j’ai choisi d’être le plus large possible et de prendre tous les ensembles de documents numérisés que je pouvais trouver, sans rien exclure au nom de critères « qualitatifs ».

Ensuite, je n’ai pour l’instant fait figurer que des bibliothèques numériques … de bibliothèques ! c’est-à-dire des documents mis en ligne par des bibliothèques en tant qu’établissement. Il faudrait compléter la liste pour les archives ou pour les musées (mais aussi pour les projets privés). Pour les archives, cela pourrait être fait assez facilement, car il existe déjà des formes de signalement. Pour les musées, je ne sais pas … si vous avez plus d’infos, je suis preneur.

J’espère avoir fait œuvre utile, mais je trouve que ce coup d’oeil « synoptique », par le biais des approches très simples que sont la liste et la carte, peut être en soi pratique et instructif. La numérisation, on en parle sans arrêt, mais est-ce qu’on visualise toujours bien de quoi on parle au juste ?

Une dernière remarque : je lisais dernièrement l’excellent dossier du dernier numéro du BBF consacré aux mutations de notre « Environnement professionnel », et notamment les articles d’Yves Alix et de Daniel Bourrion, qui montrent très bien comment les bibliothécaires en ce moment s’écartent souvent de l’environnement institutionnel « classique », voire même associatif, pour agir à titre individuel par le biais d’outils souples dans une logique de réseaux ou de communautés. Il y a un peu de cela dans ma démarche, du genre « Aide-toi et le ciel t’aidera » ou « Arrête de te demander ce que l’on peut faire pour toi et fais-le toi-même » … peut-être aussi un peu de lassitude à force d’attendre que les institutions mettent en place des outils simples et efficaces, alors qu’il suffit de quelques heures avec des services gratuits et d’un peu de bonne volonté pour avancer …

Il faut espérer que les deux approches soient au fond conciliables, ce qui me fait voir par exemple l’initiative du Bibliolab, lancée par le groupe des Bibliothécaires Hybrides de l’ABF comme une très bonne chose, à condition d’arriver à conserver la dynamique des démarches individuelles tout en offrant des outils et un cadre un peu plus structurés que les réseaux informels de bibliothécaires (blogosphère, twittosphère).

A suivre …

11 réflexions sur “Nouvelle liste des bibliothèques numériques en France sur Bibliopedia et carte Google

  1. Merci pour ce travail.

    Je ne sais pas pourquoi mais il n’y avait pas de lien depuis la page d’accueil de Bibliopedia vers « Bibliothèques numériques », je corrige donc ça.

    1. Bonjour,

      Non effectivement, il y avait un problème de lien sur la carte Google. Merci de me l’avoir signalé.

      C’est arrangé à présent. Vous pouvez aussi cliquer sur ce lien, qui devrait vous y amener directement.

  2. Jerome Riviere

    Bonjour,

    Je trouve votre travail très intéressant et j’imagine que ça n’a pas été de la tarte… J’ai fait un mémoire sur les bibliothèques numériques (état des lieux et modèle de développement). Serait-il possible de prendre contact avec vous ?

  3. Merci ,bravo pour cette liste et bravo pour votre blog dense et intelligent

    ça fait plaisir de voir des gens qui marchent dans le bon sens
    cette liste va m’être très utile, je suis toujours en recherche et il est vrai que malgré une certaine habitude des moteurs ce type d’info est capitale
    merci encore
    J’adore la remarque sur l’internaute qui recherche des collections :-)

    1. Content de pouvoir vous être utile !

      Et si au cours de vos recherches vous découvrez des bibliothèques numériques qui m’auraient échappé, n’hésitez pas à m’en faire part ou à modifier vous-même directement la liste sur Bibliopédia.

      Il suffit de s’inscrire !

  4. Ping : Archives en ligne : un continent numérique à découvrir (Liste Bibliopedia et Carte Google) « :: S.I.Lex ::

  5. Phil

    Bonjour,
    Merci pour ce très utile travail. ;-)
    L’idéal serait d’avoir le même inventaire étendu à toute la Francophonie et cartographiée sur Google Map…
    Nous aurions là une immense banque de données à disposition qui permettrait à tous de réaliser des études très rapides et merveilleusement efficaces…

  6. Bonsoir,
    Le lien sous le segment de phrase « l’Affaire Wikipédia c. National portrait Gallery). », au début de l’article, ne fonctionne pas. Merci pour votre travail.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s