Construisons ensemble la Pi-bliothèque de la Quadrature du Net ! Rendez-vous le 26 octobre au Garage !

Le 26 octobre prochain, la Quadrature du Net participe au Festival Villes en biens communs en proposant un atelier Bookscanner, de 14 heures à 22 heures, au 19 rue Richard Lenoir à Paris.

Car dans les profondeurs du Garage de la Quadrature se trouve depuis quelque temps une fascinante machine, introduite par Benjamin Sonntag, alias Vincib, l’un des co-fondateurs de la Quadrature du Net. Il raconte d’ailleurs son histoire sur le site « Un Bookscanner à Paris« , que je vous recommande de visiter.

La « bête » est en réalité un DIY BookScanner, qui se présente sous la forme de pièces de bois à monter soi-même. Cette machine est développée et utilisée par une communauté très active, qui a pour ambition de mettre un scanner à livres dans tous les hackerspaces, à côté des imprimantes 3D. Cette communauté travaille notamment en relation aux États-Unis avec Internet Archive, pour alimenter de manière décentralisée leur bibliothèque numérique (voir la section Community Texts).

La Quadrature milite pour la défense des libertés numériques, mais aussi pour l’appropriation (ou la réappropriation) citoyenne des technologies (les deux étant intrinsèquement liées). En matière de numérisation, les grands projets sont soit d’origine privée (Google Books), soit d’origine publique, mais il existe clairement aussi une branche des Communs engagée dans la numérisation des livres (Projet Gutenberg, Internet Archive, Wikisource). La diffusion de technologies comme celle de ces scanners à monter soi-même pourrait-elle contribuer à bouleverser ce paysage, en renforçant cette troisième voie de la numérisation ?

C’est ce que nous vous proposons de venir expérimenter et discuter le 26 octobre au garage de la Quadrature. Apportez vos livres et venez essayer cette machine. Nous ferons plusieurs démonstrations du scanner dans la journée, pour montrer les différentes étapes du processus et discuter des aspects techniques.

Mais au-delà, nous voudrions aussi débattre avec les participants (autour d’un bon thé, une des spécialités méconnues de la Quadrature) de l’avenir de ce DIY Scanner. Qu’en ferons-nous ? Pourquoi ? Comment ? Avec qui ? A quoi pourrait ressembler la Pi-Bliothèque de la Quadrature du Net, en somme ? ;-)

Ci-dessous, vous trouverez un prospectus réalisé par Vincib, qui raconte l’histoire du scanner et détaille le programme de la journée. N’hésitez pas à le faire circuler et à l’imprimer pour diffuser la nouvelle. Et si vous comptez venir, vous pouvez nous laisser un commentaire sous ce billet, afin que nous ayons une idée du nombre de participants !

***

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de Villes en biens communs, un festival qui dure tout le mois d’octobre, pour découvrir, expérimenter, créer des biens communs, partout en France et au-delà. Consulter la liste des événements sur le site de Villes en biens communs. Et vous pouvez aussi prendre connaissance ici des événements organisés par le collectif SavoirsCom1.

5 réflexions sur “Construisons ensemble la Pi-bliothèque de la Quadrature du Net ! Rendez-vous le 26 octobre au Garage !

  1. Ping : Construisons ensemble la Pi-bliothèque de la Quadrature du Net ! Rendez-vous le 26 otobre au Garage ! | la bibliothèque, et veiller

  2. Ping : Veille hebdomadaire – 13.10.13 | Biblio Kams

  3. C’est plutôt génial comme machine. Après, c’est peut être un peu trop technique pour se répandre en masse dans les bibliothèques, mais ça pourrait inspirer des versions plus simple peut être (quitte à être moins automatisées).

    Par contre, c’est dommage que seule une marque d’appareil photo soit utilisable, bien que je pense, la faute n’en revienne pas au concepteur de la machine, mais plutôt aux autres fabricants d’appareil qui n’offre pas de solution ouvertes.

    Je ne pense pas pouvoir venir, bien que cela m’aurait intéressé, mais j’espère que vous aurez du monde.

  4. Merci pour ce post. J’ai initié en septembre un projet DIYBooksScanner dans mon ancien poste à l’Ecole Centrale de Lyon. L’idée est de faire travailler un groupe d’élèves ingénieur sur un design déjà existant, ouvert, afin de livrer un scanner de livres à la bibliothèque de l’établissement. Un moyen pour la bibliothèque d’explorer l’univers des hackers et autres commons (c’est comme cela que je le concevais en tout cas) tout en proposant un projet assez technique à des élèves disposant d’équipements type fablab par ailleurs. Le projet est encadré par des enseignants. La bibliothèque est commanditaire. Dans le petit cahier des charges que j’ai réalisé, j’ai demandé à ce que des optimisations/évolutions soient reversées à la communauté DIYBookScanner. Le projet devrait courir sur 2013-2014. Wait & See !

    1. Très intéressant ! Ce serait bien de garder contact et d’échanger à ce sujet. Nous souhaiterions à la Quadrature susciter l’implantation de plusieurs DIYBookScanner en France, pour créer une communauté autour de ces machines. N’hésitez pas à nous tenir au courant des avancées de votre projet et je trouve intéressant également que la bibliothèque de votre établissement soit associée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s